ប្លែក លឿន ទុកចិត្តបាន នៅពេលណា ទីណាក៏បាន

Le PM souhaite inclure la lutte contre la contrefaçon de médicaments dans des réunions internationales

AKP Phnom Penh, le 05 novembre 2018 —

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn du Royaume du Cambodge a souhaité inclure le thème de la lutte contre les médicaments falsifiés et non conformes dans le 13e Sommet du dialogue Asie-Europe (ASEM), organisé par le Cambodge en 2020 et le Sommet de l’ASEAN l’année prochaine, ainsi que dans le mécanisme francophone.

Le chef du gouvernement cambodgien a fait cette suggestion lors de l’ouverture ce matin à Phnom Penh de la Conférence régionale sur la lutte contre les médicaments falsifiés et non conformes.

En outre, Samdech Techo Hun Sèn a affirmé qu’il demanderait à tous les Partis politiques participants venus de près de 100 pays participant à la conférence d’ICAPP (Conférence internationale des Partis politiques asiatiques) au Népal vers fin de ce mois-ci d’appuyer la Déclaration de Phnom Penh visant à lutter contre les médicaments falsifiés et non conformes.

Par ailleurs, Samdech Techo Premier ministre a encouragé tous les participants à préparer et à prendre des mesures nécessaires pour réformer les lois et réglementations en fonction des exigences de leur pays respectif afin de garantir la conformité du cadre juridique avec le mécanisme international et de renforcer la coopération pour faire face à ce problème.

A noter que la Conférence régionale de deux jours sur la lutte contre les médicaments falsifiés et non conformes a attiré 450 praticiens médicaux, experts et décideurs politiques locaux et internationaux du Cambodge, de Chine, de France, du Laos, du Myanmar, de Thaïlande et du Vietnam, ainsi que de 20 organisations internationales.

Par C. Nika