ប្លែក លឿន ទុកចិត្តបាន នៅពេលណា ទីណាក៏បាន

Le Cambodge et le Vietnam se déterminent à continuer d’assurer la stabilité et la sécurité le long de la frontière commune

AKP Phnom Penh, le 13 septembre 2018 —

Le Cambodge et le Vietnam se sont déterminés à continuer à protéger la paix et à assurer la stabilité et la sécurité le long de la frontière commune afin de transformer la zone frontalière en zone de développement.

La détermination a été prise par le Premier ministre cambodgien, Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, et son homologue vietnamien, Nguyen Xuan Phuc, pendant leur rencontre bilatérale ce matin, en marge du 27e Forum économique mondial (FEM) sur l’ASEAN à Hanoi, au Vietnam.

Les deux parties ont aussi convenu de faciliter davantage le commerce transfrontalier et de promouvoir la coopération dans les domaines du tourisme, de l’éducation, du sport et de la santé, ainsi que de la connectivité entre les deux peuples.

Nguyen Xuan Phuc a profondément remercié Samdech Techo Hun Sèn de sa participation au 27e FEM sur l’ASEAN au Vietnam et l’a félicité de sa réélection au poste de Premier ministre du Cambodge.

Le chef du gouvernement royal a remercié son homologue vietnamien pour ses félicitations et a exprimé sa joie de continuer à travailler avec d’autres dirigeants de l’ASEAN pour poursuivre leur mission de construire une Communauté de l’ASEAN plus forte et prospère.

Les deux dirigeants ont, en outre, discuté des moyens de stimuler les échanges commerciaux bilatéral pour atteindre leur objectif fixé et ont échangé leurs points de vue sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Nguyen Xuan Phuc a également informé Samdech Techo Hun Sèn de l’invitation adressée à Sa Majesté Norodom Sihamoni, Roi du Cambodge, et à Sa Majesté la Reine-Mère Norodom Monineath Sihanouk, de se rendre au Vietnam l’année prochaine.

Samdech Techo Premier ministre a accepté l’invitation de son homologue à visiter le Vietnam dans un proche avenir pour signer un accord sur le commerce bilatéral entre les deux pays voisins.

Par C. Nika