ប្លែក លឿន ទុកចិត្តបាន នៅពេលណា ទីណាក៏បាន

Le Cambodge organisera un forum de consultation entre le gouvernement et les Partis politiques

AKP Phnom Penh, le 15 août 2018 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a déclaré ce matin qu’il y aurait un forum national de consultation entre le gouvernement et les Partis politiques qui ont pris part aux 6es législatives du 29 juillet dernier.

« Malgré quelques Partis politiques à l’Assemblée nationale, il y en aura beaucoup dans la société. Je veux donc créer un forum de consultation entre le gouvernement royal et tous les Partis politiques qui ont participé aux élections nationales », a-t-il dit lors d’un rassemblement avec plus de 15.000 ouvriers et employés d’usine organisé dans le village d’Anglong Krangan de l’arrondissement Sèn Sok, à Phnom Penh.

Ce forum rassemblera tous les messages politiques pour le gouvernement royal comme contribution à la reconstruction du pays, a-t-il souligné, ajoutant : « C’est la culture de dialogue. Nous voulons une consultation entre le gouvernement et les Partis politiques à l’extérieur du gouvernement. »

Samdech Techo Hun Sèn a affirmé qu’il organiserait ce forum en tant que Premier ministre, pas en tant que président du Parti du Peuple Cambodgien (PPC).

Selon lui, deux ou trois représentants de chaque Parti politique seront invités à ce prochain forum au Palais de la Paix, avant la création du nouveau gouvernement royal.

“Nous avions déjà organisé des forums de consultation avec des ONG, pourquoi ne pouvons-nous pas en organiser un avec les Partis politiques ? Je veux collecter tout le capital intellectuel pour développer notre pays pendant cette 6e législature”, a souligné Samdech Techo Hun Sèn.

Vingt (20) Partis politiques, dont le PPC, le Parti de la jeunesse cambodgienne, le Parti de la nationalité cambodgienne, le Parti de l’unité nationale khmère, le FUNCINPEC, le Parti Khmer Tèmuoy (Parti uni khmer), le Parti de la démocratie à la base, le Parti Ponleu Thmey (nouvelle lumière), le Parti Abeille pour une société démocratique, la Ligue pour la démocratie, le Parti khmer anti-pauvreté, le Parti Dharmacratie, le Parti démocratique républicain, le Parti Meatophoum Yoeung (notre patrie), le Parti Khmer Krok, le Parti khmer du développement économique, le Parti de la volonté khmère, le Parti républicain khmer, le Parti Reaksmey Khemra et le Parti de la démocratie des populations indigènes du Cambodge, ont concurrencé pour les 125 sièges à l’Assemblée nationale.

Par C. Nika